25 C
Canada
Saturday, November 27, 2021
AccueilOthersCAF : Le TAS rétablit Ahmad dans ses fonctions

CAF : Le TAS rétablit Ahmad dans ses fonctions

Suspendu par la FIFA pour cinq ans pour avoir violé plusieurs fois les codes éthiques, Ahmad Ahmad, alors président de la CAF, a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui, dans une décision préliminaire, le rétablit dans ses fonctions.

La décision du TAS est tombée ce vendredi et prend dans une certaine mesure le contre-pied de celle de la Fédération internationale de football association (FIFA) ayant suspendu, en novembre dernier, pour cinq ans de toute activité le Malgache. Ce dernier est accusé de détournements et de malversations.

Ahmad Ahmad pourra reprendre son poste président de la CAF et de vice-président de l’instance mondiale en attendant que le TAS ne se prononce sur le fond du dossier le 2 mars prochain, une dizaine de jours avent le congrès de la Confédération africaine de football (CAF) prévu le 12 mars 2021 dans la ville de Rabat au Maroc.

La haute instance juridique du sport explique dans un communiqué qu’ « En raison du risque de préjudice irréparable pour M. Ahmad si la sanction disciplinaire est maintenue pendant la période précédant les élections à la Caf, le panel du Tas a maintenu la demande de suspension temporaire des effets de l’interdiction de la Fifa ».

 En clair, précise la décision, la suspension de cinq ans reste valable « jusqu’au jour où la sentence finale du Tas sera rendue ». Ce qui veut dire également que l’intéressé ne peut toujours pas briguer (quand bien même il se réclame le soutien de 46 fédérations sur les 54 composant le corps électoral), en l’état actuel des choses, un second mandat à la tête de la CAF.

La FIFA a validé les candidatures de quatre personnes : l’Ivoirien Jacques Anouma le Sud-Africain Patrice Motsepe, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien  Ahmed Yahya.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News